Le vin du mois : Septembre

🍷 Le Vin du Mois 🍷
 
Pour le mois de Septembre, je vous emmène dans le Sud-Ouest, à Cahors, au Château les Croisilles.
J’ai choisi leur cuvée Cocoricôt, un vin rouge en IGP Côtes du Lot, tout en fruit et en souplesse.
 
Ce vin est élaboré à base de Merlot et de Malbec, ce dernier est également appelé Côt dans la région, d’où le jeu de mot du nom de la cuvée. 
Après des vendanges manuelles comprenant un tri à la parcelle, les raisins sont encuvés pour réaliser une macération carbonique, similaire à celle effectuée dans le Beaujolais. Que signifie macération carbonique ? Il s’agit d’une méthode de fermentation dite fermentation alcoolique intra-cellulaire, c’est-à-dire à l’intérieur du grain de raisin.
Sous l’action de des enzymes, les sucres sont transformés en alcool. Habituellement ce sont les levures qui effectuent ce travail mais là, en l’absence d’oxygène, elle ne peuvent le faire.
Concrètement, les raisins sont mis en cuve en grappes entières, sans éraflage ni foulage; la cuve est saturée en CO2 pour éviter l’oxydation. Le vigneron laisser la température monter naturellement et ne réalise pas d’opération mécanique pour ne pas apporter d’oxygène. La macération dure de 2 à 7 jours selon le type de vin voulu, rouge fruité ou rouge de garde.
Une fois la macération terminée, le vin est décuvé, les raisins sont pressés et l’ensemble est mis en cuve pour se reposer. La cuvée Cocoricôt ne reçoit pas d’élevage afin de préserver le fruit et la souplesse des tanins.
L’ensemble de la vinification est réalisée sans sulfites ajoutés.
 
Les vignes sont installées sur les Causses de Luzech, le plateau calcaire de Cahors, situé entre 250 et 350m d’altitude. La particularité du Château les Croisille est la présence de fer, sidérolithique, marquant le calcaire, dans certaines parcelles. Bernard et Cécile jouent sur cette diversité de sols pour construire leur gamme.
L’ensemble du vignoble est conduite en agriculture biodynamique certifiée et une grande partie des vinifications sont réalisées sans sulfites ajoutés.
 
Le Château les Croisille est une affaire de famille, Bernard et Cécile s’installe en 1979 sur une propriété à l’abandon de 10ha ; après avoir défricher les terres, ils plantent et entretiennent les jeunes vignes. En 1984, la 1e récolte est apportée à la cave coopérative. Dix ans plus tard, ils quittent la coopérative pour réaliser leurs propres vinifications chez un voisin. 10 ans de plus, ils s’installent dans leur propre chai tout neuf ! En 2008, Germain, leur fils rejoint l’aventure. Le domaine s’agrandit à 20 ha, le vignoble passe en agriculture biologique en 2010. En 2012, Nicolas, l’ami d’enfance de Germain les rejoint et, en 2015, c’est le tour de Simon, le dernier fils. Depuis 2021, la conversion à l’agriculture biodynamique est en cours.
 
Outre le Malbec, très dominant, et un peu de Merlot, Bernard, Cécile et leurs “fils” cultivent le Chardonnay et le Sauvignon pour les blancs.
 
A Cahors, la plupart des vendange se font de manière mécanique ; au Château les Croisille, elle est manuelle pour une partie de plus en plus importante des parcelles.
 
Ce vin présente une robe pourpre vif ; un nez de fruits noirs, mûre, myrtilles, et à noyaux, cerise, prune avec des pointes de violette et de réglisse ; une bouche fruitée comparable au nez, souple, gouleyante, aux tanins fondus.😋
A l’ouverture, il peut présenter une pointe de perlant, résidu de la macération carbonique. Ces petites bulles partent en tournant un peu le vin dans le verre.
A servir à température ambiante, ce vin peut être légèrement rafraichi autour de 14-16°
 
Cette cuvée est parfaite pour un apéritif dinatoire composé de planches de charcuterie, pour accompagner un pique-nique ou encore avec un saucisson pistaché ou encore une ratatouille du soleil. 
 
Je vous la propose habituellement à 12,90 € la bouteille ; en ce moment, l’offre est à 24 € les 2 bouteilles. 🤩

A votre santé ! 🥂